Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Théories en rapport avec Legend of Zelda
Répondre
Avatar du membre
Athos
Messages : 48
Enregistré le : 17 mars 2017 22:06
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Big Boss
Localisation : Rennes (des neiges mdr)

Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Athos » 18 mars 2017 13:28

Coucou les lapinous, ma copine est en train de faire OOT pour la première fois, du coup je me penche souvent par-dessus son épaule pour la regarder affronter les énigmes de mon enfance, explorer ces terres qui lui aussi inconnues qu'elles me sont familières... et du coup je remarque un tas de trucs qui m'ont échappé lorsque j'étais un petit garçon !

Parmi elles, l'origine du chant des tempêtes que je trouve perturbante...
J'vous ai fait un schéma de très haute qualité.
Image
Cliquez pour voir le truc en grand !

Bon, j'espère que le problème est apparent (et j'espère que je suis pas le premier à le remarquer !).
On est clairement face à une boucle de causalité : l'évènement devient sa propre cause. C'est un peu comme le paradoxe de l'écrivain en fait, pour ceux qui connaissent.
(Pour ceux qui connaissent pas, voilà un petit topo tiré de Wikipédia :
Le paradoxe de l'écrivain, appelé aussi paradoxe de la prédestination, est un paradoxe temporel qui décrit la situation suivante : un écrivain s'expédie à lui-même, dans le passé, en utilisant une machine à remonter le temps, un exemplaire imprimé du livre qui l'a rendu célèbre. Dans le passé, il écrit son manuscrit en recopiant simplement l'exemplaire reçu. Le livre n'a donc jamais été écrit, juste recopié. Il apparaît ex nihilo
Du coup je pense pas qu'on puisse débattre outre mesure sur le sujet dans la mesure où il n'y a pas vraiment de "solution", enfin je pense pas qu'on trouve, 20 ans après la sortie du jeu, un truc qu'on avait raté pendant tout ce temps et qui expliquerait le phénomène ou l'origine de ce fameux chant.

Mais du coup ce qui m'intéresserait, ce serait de savoir si vous avez remarqué d'autres petits trucs du genre (je trouve ça fascinant, j'avoue !)

Nytram
Populaire
Messages : 207
Enregistré le : 20 juin 2016 18:29
Pays : France
Age : entre 26 et 40
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Alchimiste givré

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Nytram » 18 mars 2017 15:46

La solution la plus simple serais que le musicien connaissait déjà la musique ou l'ai appris d'une autre manière, mais qu'il faut un instrument magique (l'ocarina du temps remplit le cahier des charges) pour que l'effet se produise.

Ou alors qu'un autre enfant ait appris le chant des tempêtes au musicien quelques temps après que Link ait retiré l'épée de légende, puis que Link soit revenu l'apprendre avant l'autre jeune homme.

C'est quant même une bonne question.
Il est normal d'être anormal, et anormal d'être normal.

Avatar du membre
Cavalcadeur
Messages : 152
Enregistré le : 14 sept. 2016 17:50
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Codeur sans âme
Contact :

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Cavalcadeur » 18 mars 2017 16:37

Ah oui c'est assez perturbant et ça m'a fait tiquer quand j'ai joué à OOT la première fois. Ils ont dû bien s'amuser chez Nintendo. Avant je me disais que la seule explication possible c'est que le temps lui même a créé ce chant. Il est sorti du néant. Mais en fait il existe une solution de facilité qui colle bien avec le reste du jeu. J'ai fait un autre merveilleux schéma en pièce jointe ! Chouette ! Il est encore pire que le tien.

Du coup voilà comment je l'explique lâchement : a chaque fois que Link remonte le temps, il arrive dans le passé d'un univers parallèle dont le futur n'a pas encore été écrit. Quand il va vers le futur il fait juste un bond en avant dans cet univers.
Ainsi, il existe bel et bien un Link enfant qui a joué le chant dans un des univers car il l'a inventé, Link adulte entend ce chant et va le jouer dans le passé d'un autre univers. le chant a donc bien une origine.

PS : Nonoctorok j'attends ton avis sur le sujet car je sais que tu as la solution.
Fichiers joints
Sans titre.png
Le parcours de Link est en rouge. Les différentes temporalités en noires.
(5.93 Kio) Pas encore téléchargé

Avatar du membre
Stormy
Populaire
Messages : 524
Enregistré le : 20 avr. 2015 12:21
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Stratège de légende
Localisation : Derrière toi... (o l ‿ l o)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Stormy » 18 mars 2017 17:23

Athos !!
Je te remercie d'avoir fait se sujet !
Les paradoxes temporelles sont ma spécialité ! ^^

Pour vous résumé les choses, il existe 3 type de paradoxe temporels connus a ce jour

#1 Si l'on va dans le passé et que l'on change un facteurs, cela modifie le future

#2 si l'on va dans le passé et que l'on change un facteur, cela créé une réalité alternative (en gros séparation en 2 timeline)

#3 si l'on va dans le passé et que l'on essaye de changer un facteur, cela ne change strictement rien car le passé, c'est le passé et donc le fait d'y revenir étai déjà prévu étant donnée que l'on est dans le passé (en gros quoi que l'on face on ne fait que suivre la continuité du temps qui est déjà établis)


Pour le chant des tempêtes, on a affaires au cas n°3 (comme par hasard, le plus compliqué a comprendre quant on n'y connais rien... Pour ceux qui n'ont pas compris, le film "Alice de l'autre coté du miroir" montre parfaitement bien cette thèse)
Image
Qui connaît son ennemis comme il se connaît lui-même, peut livrer 100 batailles sans jamais être en périls.
Stormy ne connais pas la défaite !

Avatar du membre
Cavalcadeur
Messages : 152
Enregistré le : 14 sept. 2016 17:50
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Codeur sans âme
Contact :

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Cavalcadeur » 18 mars 2017 21:54

Stormy a écrit :Pour vous résumé les choses, il existe 3 type de paradoxe temporels connus a ce jour

#1 Si l'on va dans le passé et que l'on change un facteurs, cela modifie le future

#2 si l'on va dans le passé et que l'on change un facteur, cela créé une réalité alternative (en gros séparation en 2 timeline)

#3 si l'on va dans le passé et que l'on essaye de changer un facteur, cela ne change strictement rien car le passé, c'est le passé et donc le fait d'y revenir étai déjà prévu étant donnée que l'on est dans le passé (en gros quoi que l'on face on ne fait que suivre la continuité du temps qui est déjà établis)


Pour le chant des tempêtes, on a affaires au cas n°3 (comme par hasard, le plus compliqué a comprendre quant on n'y connais rien... Pour ceux qui n'ont pas compris, le film "Alice de l'autre coté du miroir" montre parfaitement bien cette thèse)
Meh ! Je pense qu'il est impossible de déterminer si oui ou non on crée bien des réalité alternative. Donc les propositions 2 et 3 sont valables. La proposition 2 est très confortable car elle justifie à peu près tout les paradoxes de façon simple.

Cependant je suis très généreux (et oui ! ) donc je vais donner un exemple qui me semble ne rentrer que dans la catégorie 2 et qui se trouve dans OOT ( je demande l'avis du spécialiste pour vérifier que je ne dis pas trop de bêtises, j'ai peut-être tort, Stormy confirmera). Il s'agit des haricots magiques. Si je ne m'abuse ils sont incompatibles avec les paradoxes 3. En effet, si tout était déjà prévu, toutes les plate formes seraient activées à l'age adulte et le joueur serait obligé de les planter enfant. Or ce n'est pas le cas. Donc ce paradoxe rentre dans les catégories 1 et 2. Et comme le chant du temps rentre dans les catégories 2 et 3, il me semble que la seule hypothèse valable est la 2 : dans OOT, remonter le temps équivaut à créer une réalité alternative.

Avatar du membre
Stormy
Populaire
Messages : 524
Enregistré le : 20 avr. 2015 12:21
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Stratège de légende
Localisation : Derrière toi... (o l ‿ l o)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Stormy » 18 mars 2017 22:49

Cavalcadeur a écrit : Meh ! Je pense qu'il est impossible de déterminer si oui ou non on crée bien des réalité alternative. Donc les propositions 2 et 3 sont valables. La proposition 2 est très confortable car elle justifie à peu près tout les paradoxes de façon simple.

Cependant je suis très généreux (et oui ! ) donc je vais donner un exemple qui me semble ne rentrer que dans la catégorie 2 et qui se trouve dans OOT ( je demande l'avis du spécialiste pour vérifier que je ne dis pas trop de bêtises, j'ai peut-être tort, Stormy confirmera). Il s'agit des haricots magiques. Si je ne m'abuse ils sont incompatibles avec les paradoxes 3. En effet, si tout était déjà prévu, toutes les plate formes seraient activées à l'age adulte et le joueur serait obligé de les planter enfant. Or ce n'est pas le cas. Donc ce paradoxe rentre dans les catégories 1 et 2. Et comme le chant du temps rentre dans les catégories 2 et 3, il me semble que la seule hypothèse valable est la 2 : dans OOT, remonter le temps équivaut à créer une réalité alternative.
Effectivement en principe ton raisonnement est parfaitement juste mais a la foi peut probable !
Et c'est plutôt dommage :P peut probable car pour moi là où la licence Zelda était forte, c'est qu'elle arrivait à placé les 3 raisonnement en même temps, (exemple : raisonnement 3 pour le chant des tempête, raisonnements 1 pour les haricots (ou pour MM pour ne pas cité que OOT) et raisonnement 2 pour la chronologie en elle même) donc pourquoi peut probable ? Car la chronologie des Zelda est assez explicite, on nous montre chaque réalité alternative donc le fait que link voyage a travers ces réalité veut dire qu'il délaisse l'autre (et créé un autre monde sans héros qui ne sera donc jamais exploité)

Note: attention a ne pas confondre les réalité alternative et les mondes parallèle, ça n'a strictement rien à voir, les monde parallèle sont des mondes différents ayant chacun son passé et son future, et les réalité alternative sont un seul monde qui à un moment se sépare en deux.
Image
Qui connaît son ennemis comme il se connaît lui-même, peut livrer 100 batailles sans jamais être en périls.
Stormy ne connais pas la défaite !

Avatar du membre
Athos
Messages : 48
Enregistré le : 17 mars 2017 22:06
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Big Boss
Localisation : Rennes (des neiges mdr)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Athos » 19 mars 2017 2:18

Globalement je trouve la thèse #1 extrêmement simpliste...
C'est la théorie du voyage dans le temps version CE1, quoi.

Quand à la #3 telle que Stormy la décrit, le contre-argument de Cavalcadeur suffit à l'invalider (même si elle a effctivement un sens dans un tas d'autres approches de la théorie du voyage dans le temps (Genre comme dans le film Deep Roads, pour ceux qui l'ont vu,)

Du coup OOT fonctionne effectivement en suivant la logique de #2 et on peut le voir par le biais de très nombreux éléments comme l'assèchement du puits ou bien les mécanismes du temple de l'Esprit qui fonctionnent en parallèle d'une époque à l'autre ! Même les haricots, finalement.

En revanche, Majora's Mask repose sur le premier principe, le plus simple.
En effet, à chaque fois, Link remonte la même timeline, le même cycle de trois jours pour espérer en changer l'issue. La seule chose qui diffère, c'est qu'il conserve certains éléments, masques, armes, fragments de cœur... globalement il est le seul à ne pas être affecté par le retour en arrière... Parce que les PNJs oublient Link, les coffres se remplissent, les donjons sont à refaire...

La grande différence entre OOT et M's M vient de là, je pense.
Dans OOT, on navigue entre deux époques dans le but des influencer mutuellement, alors que dans M's M on se contente de réinitialiser le cycle pour le modifier

Avatar du membre
Stormy
Populaire
Messages : 524
Enregistré le : 20 avr. 2015 12:21
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Stratège de légende
Localisation : Derrière toi... (o l ‿ l o)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Stormy » 19 mars 2017 2:52

Athos a écrit :Globalement je trouve la thèse #1 extrêmement simpliste...
C'est la théorie du voyage dans le temps version CE1, quoi.
(Tu parle cash toi xD c'est un bon plus quant ont théorise ^^') Euh tu sais ici j'ai juste exposé les 3 théorie de voyages dans le temps les plus populaire/approuvé par le grand public, aussi simpliste soit elle, elle n'en reste pas moins intéressante ! :sm_34
Quand à la #3 telle que Stormy la décrit, le contre-argument de Cavalcadeur suffit à l'invalider (même si elle a effctivement un sens dans un tas d'autres approches de la théorie du voyage dans le temps (Genre comme dans le film Deep Roads, pour ceux qui l'ont vu,)
Oui a mon grand regrets... (Bien que comme dit au dessus le bénéfices du doute plane toujours dans mon esprit :roll: )
Du coup OOT fonctionne effectivement en suivant la logique de #2 et on peut le voir par le biais de très nombreux éléments comme l'assèchement du puits ou bien les mécanismes du temple de l'Esprit qui fonctionnent en parallèle d'une époque à l'autre ! Même les haricots, finalement.
En fait ces trois cas de figure peuvent tout aussi correspondre a la #1 mais bon a cause du chant des tempêtes, cela fait que Link a délaisser des dizaine de timeline "annexe" au main de Ganondorf (en gros ce qui me pose problème avec la #2 c'est de me dire que quand Link bloque, il délaisse une timeline et en créé une variante qui l'arrange plus pour avancer laissant donc l'autre a sont triste sort avec un monde a moitié sauvé ou il aura donné de faux espoirs a tout un peuple...)
En revanche, Majora's Mask repose sur le premier principe, le plus simple.
En effet, à chaque fois, Link remonte la même timeline, le même cycle de trois jours pour espérer en changer l'issue. La seule chose qui diffère, c'est qu'il conserve certains éléments, masques, armes, fragments de cœur... globalement il est le seul à ne pas être affecté par le retour en arrière... Parce que les PNJs oublient Link, les coffres se remplissent, les donjons sont à refaire...

La grande différence entre OOT et M's M vient de là, je pense.
Dans OOT, on navigue entre deux époques dans le but des influencer mutuellement, alors que dans M's M on se contente de réinitialiser le cycle pour le modifier
C'est justement ce pourquoi je doute encore et toujours, dans Zelda on vois bien que le temps n'a pas de règle fix a proprement parler... C'est pour cela que souligne l'hypothèse que en fonction de l'action effectué durant un voyage dans les temps une des 3 règle est appliqué et donc si c'est belle et bien le cas, comme nous ne somme pas les déesses nous ne connaissons pas ces règles de situations et donc nous ne pouvons que supposé... (Sur le coup j'espère que j'ai raison car sinon sa valide ce que j'ai dit plus haut et Link passe pour un enfoirés qui prend(/sauve) ce qui l'arrange :sm_34)
Image
Qui connaît son ennemis comme il se connaît lui-même, peut livrer 100 batailles sans jamais être en périls.
Stormy ne connais pas la défaite !

Avatar du membre
Athos
Messages : 48
Enregistré le : 17 mars 2017 22:06
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Big Boss
Localisation : Rennes (des neiges mdr)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Athos » 19 mars 2017 3:46

Stormy a écrit :
Athos a écrit :Globalement je trouve la thèse #1 extrêmement simpliste...
C'est la théorie du voyage dans le temps version CE1, quoi.
(Tu parle cash toi xD c'est un bon plus quant ont théorise ^^') Euh tu sais ici j'ai juste exposé les 3 théorie de voyages dans le temps les plus populaire/approuvé par le grand public, aussi simpliste soit elle, elle n'en reste pas moins intéressante ! :sm_34
Ha... Ouais, pardon ! Je fais pas toujours dans la finesse et j'ai parfois la franchise d'un bulldozer. J'espère que tu l'as pas pris personnellement, parce que c'était pas le but ! :sm_34
Stormy a écrit :
Du coup OOT fonctionne effectivement en suivant la logique de #2 et on peut le voir par le biais de très nombreux éléments comme l'assèchement du puits ou bien les mécanismes du temple de l'Esprit qui fonctionnent en parallèle d'une époque à l'autre ! Même les haricots, finalement.
En fait ces trois cas de figure peuvent tout aussi correspondre a la #1 mais bon a cause du chant des tempêtes, cela fait que Link a délaisser des dizaine de timeline "annexe" au main de Ganondorf (en gros ce qui me pose problème avec la #2 c'est de me dire que quand Link bloque, il délaisse une timeline et en créé une variante qui l'arrange plus pour avancer laissant donc l'autre a sont triste sort avec un monde a moitié sauvé ou il aura donné de faux espoirs a tout un peuple...)
En revanche, Majora's Mask repose sur le premier principe, le plus simple.
En effet, à chaque fois, Link remonte la même timeline, le même cycle de trois jours pour espérer en changer l'issue. La seule chose qui diffère, c'est qu'il conserve certains éléments, masques, armes, fragments de cœur... globalement il est le seul à ne pas être affecté par le retour en arrière... Parce que les PNJs oublient Link, les coffres se remplissent, les donjons sont à refaire...

La grande différence entre OOT et M's M vient de là, je pense.
Dans OOT, on navigue entre deux époques dans le but des influencer mutuellement, alors que dans M's M on se contente de réinitialiser le cycle pour le modifier
C'est justement ce pourquoi je doute encore et toujours, dans Zelda on vois bien que le temps n'a pas de règle fix a proprement parler... C'est pour cela que souligne l'hypothèse que en fonction de l'action effectué durant un voyage dans les temps une des 3 règle est appliqué et donc si c'est belle et bien le cas, comme nous ne somme pas les déesses nous ne connaissons pas ces règles de situations et donc nous ne pouvons que supposé... (Sur le coup j'espère que j'ai raison car sinon sa valide ce que j'ai dit plus haut et Link passe pour un enfoirés qui prend(/sauve) ce qui l'arrange :sm_34)
Haaaaa ! Je vois tout à fait ce que tu veux dire !
Alors, regarde, je vais théoriser la même chose mais sous une approche plus optimiste ! :D

Mettons que Link crée une timeline alternative à chaque action impliquant un bidouillage temporelle : quel est le but de tout ça ? Vaincre Ganondorf et assurer la survie du peuple Hylien, d'Hyrule, de la Triforce, bref : de la Légende du Héros du Temps et de son héritage.
Effectivement, on peut discerner un paquet de timelines sacrifiées à gauche et à droite, mais à la fin, il finira bien par en sauver une, pour faire perdurer la légende du Héros du Temps, pour la transmettre comme un flambeau, comme une lueur d'espoir...

De toutes façons, c'est ça ou ne rien faire.
Est-ce qu'il y a d'autres moyens de vaincre et de sceller Ganon ? Vraisemblablement pas. C'est un mal nécessaire. ;)

Avatar du membre
Anarith
Populaire
Messages : 1186
Enregistré le : 29 juin 2011 12:11
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Oracle des Ombres
Localisation : Aznialys, Terre des Magiciens.

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Anarith » 19 mars 2017 4:00

Oulaaaah vous partez dans des débats vachement loin pour parler de quelque chose de simple ^^

À vrai dire je suis un passionné des voyages dans le temps autant physique que théorique (avec ou sans multivers / paradoxes), et le chant des tempêtes de OOT est tout simplement une démonstration du paradoxe de l'écrivain comme l'a dit Athos dans son premier post, un des paradoxes principaux que l'on oppose au paradoxe du grand-père qui a aussi lieu dans OOT (le fameux où Zelda renvoie Link dans le passé, ce qui a séparé les timelines), et c'est aussi en cela que je trouve OOT passionnant, c'est qu'en mettant en scène le voyage dans le temps, les développeurs ont aimé mettre les deux paradoxes principaux connus dans le voyage dans le temps, ce qui est vraiment cool ^^ (D'ailleurs, j'en ai même très brièvement parlé dans mon LP xD)

Et du coup voilà pour le rappeler à tous ceux qui partent en débat sur ce genre de choses : C'est un paradoxe, donc il n'y a pas à débattre puisqu'un paradoxe a pour vocation de ne pas avoir de solution. Si solution il y a, alors il n'y a plus paradoxe, du coup le chant des tempêtes en fait partie et c'est ça qui le rend encore plus super à mes yeux d'ailleurs ^^

Du coup je suis un peu étonné Athos, car tu as bien exposé le phénomène, mais du coup tu t'es quand même dit qu'il y aurait un moyen d'expliquer ce phénomène, cependant pour annuler un paradoxe il faut soit couper sa boucle de causalité (auquel cas, le supprimer), soit créer un multivers (la physique quantique aime ça aussi) bref je ne vais pas aller hyper loin là dedans même si c'est un sujet passionnant, mais qui découle beaucoup de la masturbation intellectuelle, il faut l'avouer ^^
Mais du coup ce qui m'intéresserait, ce serait de savoir si vous avez remarqué d'autres petits trucs du genre (je trouve ça fascinant, j'avoue !)
Par contre pour ça je plussoie ! ^^ Si tu veux qu'on parle d'autres paradoxes temporels de la série, ils sont assez nombreux, bien entendu il y a le fameux paradoxe du grand-père très connu de Zelda qui renvoie Link dans le passé, et donc Link dénonce Ganondorf donc Ganondorf n'envahit pas Hyrule donc Link n'aurait pas à l'arrêter donc il ne revient pas dans le passé => Ici, le paradoxe découle du simple fait que l'on renverse le principe de causalité (pour simplifier = On annule la cause pour laquelle on est revenus dans le passé, tout comme quelqu'un qui reviendrait dans le passé pour tuer son grand père avant la naissance de son fils, se tuerait soi même et donc annulerait la cause de sa venue, annulant aussi la mort du grand père et créant le paradoxe, celui de la fin de OOT fonctionne de la même manière)

Mais il est vrai que le paradoxe de l'écrivain est pour moi encore plus intéressant car nettement moins exploité dans la fiction et c'est aussi pour ça que le chant des tempêtes m'a marqué ^^ Pour simplifier et même vulgariser nettement, on pourrait dire que la principale différence entre ces deux paradoxes c'est que l'un agit par "création", l'autre par "destruction", et crée un cercle vicieux x3

Dans Zelda on a plein de paradoxes, conduisant parfois des incohérences (mais bon obligées pour le scénario et le gameplay), par exemple dans Skyward Sword, quand Ghirahim revient dans le passé avec Zelda pour ressusciter son maître, rien ne change dans le présent, comme s'il n'avait rien fait pendant les 1000 et quelques années qui séparent les deux époques. On peut aussi parler de la théorie d'auto-correction temporelle qui prend en compte tous les événements qui arriveront par le futur => C'est à dire que Link va traverser la porte pour arrêter l'avatar du néant donc c'est normal que rien ne change, en gros les événements sont déjà programmés, mais c'est une théorie qui s'oppose à celle d'un cours de temps dit "normal", qui aurait fait que en revenant dans le passé, le présent aurait été instantanément détruit. Bien entendu on sait que ce n'est pas arrivé pour un évident besoin scénaristique, mais c'est toujours marrant à noter ^^
"Faire confiance à vos frères et pardonner les erreurs... Sont des notions que vos cœurs corrompus ont oubliées."

Avatar du membre
Stormy
Populaire
Messages : 524
Enregistré le : 20 avr. 2015 12:21
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Stratège de légende
Localisation : Derrière toi... (o l ‿ l o)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Stormy » 19 mars 2017 4:41

Mais justement ! Si elle suivait le paradoxe de l'écrivain (le #3) soit comme je l'ai dit "les règle du temps change en fonction de l'action effectué dans le passé" et donc pas de problème soit ce n'est pas ça car on peut partir du principe que le paradoxe de l'écrivain et une règle "générale" et donc il y a des incohérences... (D'où mon favoritisme pour la première options)

Sinon pour le paradoxe du grand père, il n'en est un que si il suit les règle de #1 car en regardant la chronologie, j'ai plus l'impression que l'on est en #2 puisque la timeline est divisé (#3 étant impossibles ici)

Pareil pour Girahim !
Il remonte le temps pour réssuscité l'avatar du néant et espère changer notre époque (il se crois donc en #1) cependant le fait qu'elle ne change pas peut aussi signifier que l'on est en #2, nôtre époque n'a pas changer car suite au vœux de la triforce L'ADN ne peut plus être sur terre donc quand il ressuscite c'est dans une autre réalité alternative ou ce vœux n'a donc pas été fait ! ^^
(Ouais je suis d'accord, la #2 a un peut tendance a contré tout les paradoxe qui sont lier a #1 ^^')
Image
Qui connaît son ennemis comme il se connaît lui-même, peut livrer 100 batailles sans jamais être en périls.
Stormy ne connais pas la défaite !

Avatar du membre
Athos
Messages : 48
Enregistré le : 17 mars 2017 22:06
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Big Boss
Localisation : Rennes (des neiges mdr)

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Athos » 19 mars 2017 5:54

Anarith a écrit : Du coup je suis un peu étonné Athos, car tu as bien exposé le phénomène, mais du coup tu t'es quand même dit qu'il y aurait un moyen d'expliquer ce phénomène, cependant pour annuler un paradoxe il faut soit couper sa boucle de causalité (auquel cas, le supprimer), soit créer un multivers (la physique quantique aime ça aussi) bref je ne vais pas aller hyper loin là dedans même si c'est un sujet passionnant, mais qui découle beaucoup de la masturbation intellectuelle, il faut l'avouer ^^
Ha ! Mais oui, on était clairement dans la masturbation intellectuelle !
C'est pas aujourd'hui, à cinq heures du mat, sur le forum du palais de Zelda qu'on va déconstruire des paradoxes centenaires ! :sm_36 Ou alors on est vraiment très bons et on devrait se mettre en route pour aller chercher nos prix nobels ! :lol:

Mais c'est vrai que c'est clairement des sujets qui sont fascinants à explorer...
Cela dit, le plus bordélique à ce niveau là, c'est (selon moi) Oracle of Ages. En fait le jeu essaye de montrer l'influence des actions de Veran dès le début du jeu mais c'est parfois incomplet et il y a un tas de choses qui ne collent pas ! J'ai plus les exemples en tête mais le fonctionnement des timelines était pas nécessairement le même d'un évènement à un autre... Et ça m'amène à citer Stormy :
Stormy a écrit : "les règle du temps change en fonction de l'action effectué dans le passé"
Je suis pas d'accord avec cette affirmation, en fait. Je trouve que c'est trop facile.
Exemple concret : On fait une partie de monopoly.
Et là je décide que si c'est Stormy qui tombe sur la case départ, il touche 40000 boules... Par contre, si c'est Anarith, il va en taule direct et il hypothèque toutes ses propriétés.
Vous voyez où je veux en venir ?
Je trouve que si un mec se dit "Ha tiens ! Les règles de correction temporelle elles vont différer en fonction de l'action à laquelle elles font face" ben je trouve que c'est un sacré feignant.
Scénaristiquement parlant je trouve pas acceptable qu'on se permette de changer les règles en mode "Wallouh, c'est comme ça"

Du coup, c'est effectivement comme ça que ça se passe dans les jeux (d'où les paradoxes, d'ailleurs !) mais je trouve ça un peu dommage. après, je sais bien que si on veut un scénario un minimum crédible et permettre au joueur de se sentir vraiment impliqué dans ce foutoir temporel, il faut bien faire quelques entorses à la logique et au bon sens (même si je trouve qu'à certains moments c'est plus du fracassage de genoux au marteau-piqueur que des entorses, mais bon...)

Nytram
Populaire
Messages : 207
Enregistré le : 20 juin 2016 18:29
Pays : France
Age : entre 26 et 40
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Alchimiste givré

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Nytram » 19 mars 2017 10:48

Tout ça me rappelle la fois ou j'ai commencé a imaginer un schéma récapitulatif de la trilogie "retour vers le futur", là aussi c'est un giga foutoirs.

Pour les "the legend of Zelda", j'aurais tendance a dire : "ta gueule, c'est Nintendo !" (sur le ton du célèbre "ta gueule, c'est magique !" des rôliste) sans vouloir être méchant avec vous.

J'ai aussi cru comprendre que les voyages dans le temps étaient considéré comme étant un thème ultra difficile pour rester cohérent dans une œuvre de fiction, les deux autres thème étant dieu (ou les dieux) et les pouvoirs ultra puissant... qui font aussi partie intégrante de l'univers "Zelda".

Donc, bon courage a ceux qui cherche une logique dans tout ça.
Il est normal d'être anormal, et anormal d'être normal.

Avatar du membre
Der 7e Schatten
Populaire
Messages : 214
Enregistré le : 03 déc. 2016 12:37
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Großmeister der Finsternis
Localisation : Irgendwo zwischen Deutschland und Frankreich...

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Der 7e Schatten » 27 mars 2017 16:15

Cela me rappelle un scène dans le centre de recherches biologique dans Timesplitters: Future Perfect (pour un jeu basé sur les machines temporelles, je peux vous dire qu'il y en avait un sacré paquet des boucles temporelles avec un nombre incalculable de possibilités de tomber dans un paradoxe temporel).

Dans cette scène où tu te retrouves avec 4 fois toi-même (oui, tu vis la même scène 4 fois de suite en revenant dans le temps 3 fois après la scène, ce qui est juste horrible puisqu'il faut pas se planter sur ton rôle), deux doivent cracker un ordinateur de sécurité chacun. Sauf que ceux-ci sont protégés d'abord par un mot de passe, et qui c'est qui te les donne ? Deux des "toi" du futur... (si vous vous posez la question, c'était "banane" pour le premier et "..." pour le second, c'est pas mal... :lol: )

Comment ils connaissaient chacun le mot de passe ? De leurs "prédécesseurs", qui eux-même le connaissaient de leurs "prédécesseurs"... Donc là encore, découverte du mot de passe "ex nihilo", sans aucune personne extérieure, juste la boucle temporelle qui tient d'elle-même...


Un autre encore plus fort : première mission sur l'île écossaise, tu te retrouves bloqué à une porte fermée jusqu'à ce que... ton "toi" futur te fait signe au travers d'un soupirail et te donnes... la clef... qui l'a eu de son prédécesseur et cætera... Ou comment carrément créer de la matière depuis une boucle temporelle !

Bref, si ce genre de détail te choque, alors crois-moi, tout ce jeu (voire même la série, puisque c'est le 3ème de la série Timesplitters) n'aurait absolument aucun sens pour toi ! :roll:
Image

Avatar du membre
Nonoctorock
Messages : 71
Enregistré le : 10 févr. 2016 10:50
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Dieu de la Théorie
Localisation : Dans une lointaine contrée où la pluie et le ciel gris règnent.

Re: Paradoxe : L'origine du chant des tempêtes

Message par Nonoctorock » 13 avr. 2017 0:04

Je suis en retard ... :sm_36

Je pense simplement que l'auteur du chant des tempêtes est bien le musicien du moulin mais qu'il n'est pas conscient du pouvoir de sa mélodie.
Il l'a composé en s'inspirant du moulin qui tourne avec le vent, ce qui lui donne ce pouvoir si spécial, mais sa boîte à musique "n'active" pas la chanson.
L'ocarina de Link révèle ses vrais pouvoirs.

J'ai aussi une réponse pour démonter le paradoxe mais je vais faire un Sujet exprès pour ça afin d'eviter le hors sujet...
Car ça part loin ...

Pour teaser, disons que c'est Link, mais c'est pas Link qui a entonner le chant des tempêtes le premier. :shock:
IT IS WRITTEN ONLY NONOCTOROCK CAN DEFEAT MYSTERY IN ZELDA STORY !

THERE IS NO TIME YOUR THEORY IS ENOUGH !

Image

Répondre